Archives de catégorie : Textes

La faillite annoncée de la société industrielle

En fin de compte, le problème n’est pas tant celui de la perspective de la décroissance économique de la société industrielle, mais bien plus celui de sa faillite comptable. Ces deux conjectures sont toutes deux inéluctables, mais la décroissance économique est plutôt une bonne nouvelle, alors que la faillite comptable en est une bien mauvaise.

Publié dans Textes | Laisser un commentaire

Politique & Résilience

Pourquoi introduire ce concept assez peu connu de « résilience » en politique ? Certains nous en font le reproche au prétexte que ce serait un terme à la « notoriété montante » et que nous ferions ainsi preuve d’opportunisme en l’associant à nos raisonnements. Voyons ce qu’il en est réellement. D’une façon générale, la résilience désigne la capacité pour un corps, un organisme, une organisation ou un système quelconque, à retrouver ses propriétés initiales après une altération et [cette définition générique est déclinée dans plusieurs contextes.

Publié dans Textes | Laisser un commentaire

Le financement de l’Etat

Dans la société actuelle, comme dans la plupart des sociétés antérieures, le financement de l’Etat est assuré par le prélèvement pécuniaire sur les individus. Ce prélèvement est exercé par la force, dans la mesure où aucun individu ne peut s’y soustraire sans encourir une sanction. L’Etat moderne dit démocratique exerce ce pouvoir sous le couvert du principe du « consentement à l’impôt » qui se trouve exprimé de façon sibylline dans l’article 14 de la DDHC : Tous les Citoyens ont le droit de constater, par eux-mêmes ou par leurs représentants, la nécessité de la contribution publique, de la consentir librement, d’en suivre … Continuer la lecture

Publié dans Textes | Laisser un commentaire

Les sources de la Loi

Une étude rébarbative des innombrables codes législatifs qui nous gouvernent fait rapidement découvrir que la Loi ne puise pas sa source uniquement dans la protection de la société contre les nuisances issues de l’activité et des agissements humains, mais qu’elle couvre une vaste étendue non-dite, dont personne n’est capable de déterminer les limites exactes.

Publié dans Textes | Laisser un commentaire