“Demain la décroissance” devient le “Parti pour l’après croissance”

Les débats (internes et externes) préparatoires à la campagne présidentielle, ainsi que les débats (internes) liés à la finalisation de la ligne politique générale de l’association, engagés depuis mars 2021, ont fait apparaître que la priorité de notre action devait être la critique radicale et objective de la croissance articulée avec la démonstration du caractère inéluctable de la décroissance. Dans ces conditions, le programme politique de notre association politique ne devra intervenir qu’au deuxième stade de notre action et s’adresser essentiellement à des citoyens ayant déjà été, dans un premier temps, convaincus (par nos arguments) de la non-durabilité à court terme de la croissance et de l’inéluctabilité de la survenue de la décroissance en tant que système de substitution.

En termes clairs et synthétiques, il est clair que notre action vise à jeter les bases d’une organisation sociétale post croissance tenant compte des inéluctables contraintes physiques du processus de production, mettant en œuvre sa sortie totale du capitalisme, et posant les bases d’un système complet de démocratie directe. Cette action nous semble devoir être celle plus celle d’un « parti » (pour son caractère volontaire et rigoureux) que celle d’un « mouvement » (à caractère forcément plus modéré et recherchant des alliances). De plus, la mise en avant de la notion d’après croissance affirme de façon résolue notre théorie de l’inéluctabilité de la décroissance, et nous semble de nature à lever l’essentiel des ambiguïtés et acceptions multiples actuellement véhiculées par le terme de décroissance.

C’est dans cet objectif que l’assemblée générale extraordinaire du 2 septembre 2021 à résolu de modifier la dénomination officielle de l’association en “Parti pour l’Après Croissance” (sigle PPAC).

Ce contenu a été publié dans Textes. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à “Demain la décroissance” devient le “Parti pour l’après croissance”

  1. ADAM dit :

    Voilà une sage décision qui ne peut que faire avancer les choses.
    Cordialement,
    Michel Adam
    auteur de “Composer avec la Nature”, L’Harmattan, 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *