Rejoindre le Parti pour l’après croissance

Les membres adhérents

Pour adhérer, il suffit remplir le formulaire adhérent. L’adhésion est gratuite, mais implique le respect d’une charte interne annexée au formulaire. Les membres adhérents sont automatiquement inscrits à une liste de diffusion [adherents_ppac@framalistes.org] dont la vocation exclusive est de traiter de sujets en cours de débat au sein du mouvement, ou de proposer de nouveaux sujets à traiter. Elle est également destinataire des ordres du jour  et des comptes rendus des réunions de conseil d’administration. Chacun a naturellement la possibilité de se retirer de cette liste de diffusion à tout moment sans perdre pour autant sa qualité d’adhérent

Les sympathisants

Les  sympathisants déclarent soutenir le parti, mais sans vouloir être adhérent. Ils peuvent s’inscrire par le formulaire sympathisant. Ils seront alors automatiquement inscrits à une liste de diffusion  [sympathisants_ppac@framalistes.org], qui n’est pas modérée, et peut recevoir tout type de contribution en lien avec la décroissance.

Les volontaires “500 signatures”

Le Parti Pour l’Après Croissance va investir son candidat pour l’élection présidentielle de 2022. Cette démarche poursuit essentiellement l’objectif de rendre visible notre idée de la décroissance au yeux d’un public le plus large possible. Pour valider ce projet, ce candidat devra pouvoir justifier de 500 parrainages d’élus, principalement députés et maires. C’est pourquoi nous lançons un appel à tous les citoyens intéressés par notre démarche afin qu’ils se portent volontaires pour solliciter des promesses de signatures auprès des maires de leurs localités avoisinantes. Nous invitons les volontaires à se signaler et nous renseigner sur le nombre de signatures qu’ils se proposent de recueillir, par ce formulaire.

Le Parti Pour l’Après Croissance (PPAC) est une association Loi de 1901 à caractère politique fondée sur la théorie de la décroissance inéluctable de la civilisation industrielle. Nous considérons que la cause la plus importante de cette décroissance est la raréfaction prochaine et progressive des ressources fossiles et minérales de la planète, c’est à dire la réduction de la disponibilité globale en énergie et matières premières physiques. Mais d’autres facteurs pourraient également s’y ajouter, tels notamment :

  • l’implosion du système monétaire mondial basé sur la seule circulation du crédit et la création ex nihilo de monnaie par les banques,
  • la paralysie du système politique qui, de par son inflation législative, réduit l’initiative individuelle, force adaptative majeure, au profit d’un capitalisme étatique,
  • la stérilisation des sols arables et leur empoisonnement durable par les intrants de synthèse,
  • les diverses externalités négatives de la croissance, dont notamment le réchauffement climatique et les épidémies récurrentes.

Cette décroissance économique sera progressive mais irrémédiable. Sa rapidité et son ampleur seront fonction de critères liés à notre capacité adaptative. Les enjeux de la civilisation actuelle sont immenses, car ils ne conditionnent pas moins que la survie de l’espèce humaine. Pour y faire face, notre action doit être pragmatique et proposer un programme de société alternative à celui du modèle capitaliste croissanciste que nous subissons depuis 230 ans. C’est dans cet objectif que le PPAC s’est constitué en mouvement politique basé sur un Programme pour une société de l’après croissance.

Le Programme pour une société de l’après croissance , est consultable ici

Les statuts du mouvement politique sont consultables ici.